Affiche du Marathon de Bordeaux Métropole 2018

Et de 4 !

La quatrième édition du marathon de Bordeaux se tiendra le 24 mars. L’occasion pour nous de vous présenter cet événement de plus en plus suivi.

Présentation

L’histoire du marathon de Bordeaux commence en 1976 où a lieu la première édition du Marathon de Bordeaux avec un tracé parcourant déjà les vignobles bordelais. La formule restera ainsi jusqu’en 2002, année où le Marathon sera mis en suspens.

C’est le 18 avril 2015 qu’a eu lieu le premier Marathon de Bordeaux Métropole décliné en 3 catégories : un marathon, un semi-marathon et un marathon relais de 2 ou 4 personnes. Avec 18 000 coureurs inscrits, la première édition a été remportée par le Britanique Jacek Cieluszechi (2h32m50s) et la Française Gwenn Droisier (3h06m14s). À la différence des premières éditions, la nouvelle formule se déroule de nuit avec un départ à 20 heures.

Marathon 1995

Même en 1995, le Marathon de Bordeaux accueille de nombreux coureurs.

Cette année, la formule à succès n’a quasiment pas changé : nous retrouvons donc marathon et semi ainsi qu’un relais décliné en 2, 3 ou coureurs.

Le Marathon en chiffres

Ils seront 20 203 athlètes à s’élancer des quais, face à la Place de Bourse.

Pour l’occasion, plus de 2 000 volontaires se chargeront de la bonne organisation de l’événement. Ils distribueront, à cette occasion, plus de 46 000 litres d’eau, près de 8 tonnes de bananes et environ 800kg de sucre sur 8 points de ravitaillement (4 pour le semi) et à l’arrivée du parcours.

Ravitaillement

8 points de ravitaillements répartis sur le parcours

 

Où voir passer les coureurs

Le tracé de cette édition 2018 n’a presque pas changé par rapport aux précédentes éditions.

Premiers kilomètres

Le départ sera donné à 20 heures face à la Place de la Bourse puis les athlètes se dirigeront vers le nord des quais. Le parcours traverse ensuite le Point Chaban-Delmas (km 3) avant de remonter la rive droite de la Garonne et de traverser le Pont de Pierre (km 6). Puis, les coureurs emprunteront le Cours Victor Hugo en direction du centre ville. C’est au kilomètre 10 qu’ils connaîtront un secteur des plus monotones sur presque 5 000 mètres. Cette zone en direction de Pessac est parsemées de faux-plats mais a l’avantage de croiser les vignobles Pessacais. Ceci est l’un des points qui font le charme de cette course.

Pont de Pierre

Les coureurs sont encore frais après le passage du Pont de Pierre

Passage à travers les vignes

Au PK 15, les participants se dirigeront vers le rond-point de Noës avant d’emprunter quelques rues de Mérignac. S’en suivent 2 500 mètres sur l’avenue François Mitterrand en direction de la rocade. C’est à cette occasion qu’ils pourront apercevoir les vignes du Château Pique-Caillou.

Un autre grand domaine les attend à mi-course : le Château Pape Clément mais pas question de s’arrêter pour une dégustation ! Il faut alors profiter des quelques faux-plats descendants pour récupérer tout en se dirigeant vers le campus universitaire.

Retour à Bordeaux

De là, les marathoniens se dirigeront vers la barrière Saint Genès (Km 30) avant de retrouver le centre de la capitale de Gironde. S’en suit alors un passage à Meriadeck puis à la Basilique Saint-Seurin. Un autre ouvrage historique se dresse au kilomètre 35 : le Palais Gallien. C’est ici que le parcours entame une (très) grande boucle de 5 kilomètres en passant par les Chartrons.

Les derniers kilomètres empruntent les premières rues du début du parcours avec un nouveau passage au Grand Théâtre et à la Place Pey Berland. Les coureurs pourront alors savourer les derniers 1 500 mètres en direction des quais en passant sous la Porte Cailhau avant de rejoindre la Place de la Bourse.

 N’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel du marathon pour retrouver tous les détails du parcours ou encore le tracé du semi-marathon.

Se déplacer lors du marathon

Afin de garantir la sécurité des athlètes, des bénévoles et du public, certaines rues de la Métropole seront fermées lors de l’événement. C’est d’ailleurs le cas des quais de Bordeaux du 23 mars à 22 heures jusqu’au 25 mars à 14 heures.

Restrictions de circulation

Certaines rues de la Métropole seront fermées à la circulation

Côté transports en commun, un Pass Marathon (3€) permettra des déplacements illimités sur le réseau TBM. De quoi profiter, entre autre, des trams qui circuleront toute la nuit de samedi à dimanche. Des interruptions de tram sont prévues lors des passages des athlètes.

Le passage du marathon impacte également le tracé et les horaires des bus. Toutes les informations sont disponibles sur le site de TBM.

 

Pour cette édition 2018, qui sera là pour succéder aux vainqueurs 2017 Christelle Gabriel (3h12m18s) et Denis Mayaud (2h23m06s) ? En tout cas, ce ne seront pas eux-mêmes car ils ne figurent pas sur la startlist de cette édition.

Rendez-vous donc samedi 24 mars à partir de 20 heures sur le tracé du marathon (ou du semi !) pour encourager les athlètes. Ils en auront bien besoin !

Chocolatinement vôtre,

P&F

Crédit photos : Sud Ouest, Mairie de Bordeaux.

Partager :